jeudi 1 décembre 2016

Voyage dans l'ouest canadien - Partie 7 - Les rocheuses (deuxième passage) et retour

On se réveille à Hope aux petites heures. De nuages bas recouvrent les montagnes environnantes donnant une belle ambiance. On prend un petit déjeuner et reprend la route vers le parc national de Yoho ou on passera la nuit.




On longe la rivière Thompson sud ou on croise au minimum 30 pygargues à tête blanche. Il doit y avoir du poisson la dedans! On retrouve les collines arides dans le coin de Kamloops, pour ensuite reretrouver les montagnes. On croise le groupe punk SNFU à la station service. Malheureusement, ils empruntent le chemin inverse et jouent à Kelowna cette soirée là. Ce sera pour une autre fois! On croise quelques wapitis sur la route. Par chance que des clôtures les empêchent de traverser la route. Les montagnes sont belles, comme à l'habitude.



On se rend jusqu'à Field, ou on passera la nuit.

Aux petites heures, on se rend vers la chute Takakkaw. On conduit dans la belle vallée de Yoho. Il y a peu de gens, 2-3 tout au plus. Ça fait du bien de se retrouver un peu seul en nature. La chute est belle, l'une des plus hautes du Canada avec ses 258m de hauteur. L'eau turquoise de la rivière est également magnifique.





On prend ensuite la route pour  Emerald lake. On croise un troupeau de wapitis sur la route. Ils arrivent du chemin de fer, traversent la route et s'enfoncent dans la forêt. C'est plutôt drôle de photographier un animal avec comme arrière-plan un train en mouvement. 




La route qui mène à la chute Takakkaw ne permet pas aux autobus de s'y rendre. Emerald lake, oui. On retrouve donc les dizaines de touristes. On passe par un pont naturel en pierre. Le lac Emerald, quant à lui, est complètement submergé par une épaisse brume. On ne voit pas de l'autre côté du lac. C'est donc un peu déçu qu'on repart.



On se dirige vers le Parc national de Banff. On veut visiter 2 joyaux de ce parc que nous n'avons pas visiter lors de notre premier passage : le lac Louise et le lac Moraine. Bien que nous savons très bien que ces 2 endroits seront inondés de touristes, nous ne pouvons quitter les rocheuses sans avoir vu ces 2 lacs. On se dirige donc vers le lac Moraine pour débuter. Il y a beaucoup de gens à notre arrivée, mais c'est tolérable. Il suffit d'attendre qu'un des bus quitte pour avoir la pointe qui s'avance dans le lac libre de gens. La beauté de l'endroit ne nous fait aucunement regretter d'être venu. Les montagnes se reflètent parfaitement lors de notre arrivée. À notre départ, la réflexion est disparue. On est arrivé au bon moment!


On se dirige ensuite vers le lac Louise. C'est rempli de touristes comme prédit. Le site nous impressionne beaucoup moins que le lac Moraine. On quitte rapidement, c'est le temps de reprendre la route du retour vers Québec.

On s'arrête sur la route du lac Louise pour diner. Un ami grand corbeau, qui doit se faire habituellement donné allègrement de la nourriture habituellement, nous accompagne. On reprend donc la route vers Swift Current, ou nous prévoyons passé la nuit.



Comme ce n'est jamais fini tant que ce n'est pas fini, les montagnes sont de nouveau submergées de nuages. La scène est magnifique. On croise également 2 troupeaux de mouflons avant de rejoindre l'autoroute pour se rendre vers Calgary.





On arrête dans une ville nommée Chestermer ou on déguste de délicieuses soupes thaïlandaises. On reprend la route et la nuit s'installe rapidement. On dépasse Medecine Hat, voulant faire le plus de route possible cette soirée là. Pas plus de 15 minutes plus tard et on frappe de la neige. Il n'y a pas d'accumulation au sol alors c'est tolérable. Notez bien que nous sommes en pneus d'été. La neige s'accumule tranquillement au sol, puis c'est au verglas de prendre place. Nous décidons finalement de se ranger dans une station service fermée à Tompkins en attendant que les charrues aient déneigés la voie.


Photo Iphone

La nuit est froide, très froide. Le thermomètre indique -4 degrés, mais avec le facteur vent, c'est plutôt autours de -12 que l'on ressent. On reprend la route. Elle est glacée, mais les pneus répondent étrangement très bien. On rencontre des antilopes d'Amérique sur le chemin. La scène est belle, mais comme nous prévoyons faire 16h de route cette journée là, je ne m'éternise pas sur les photographies.



Le nombre de camion et de voitures qui ont fait des sorties de route est assez impressionnant. On compte pas moins de 9 camions. On dort ensuite à Dryden, en Ontario. La température est plus clémente, mais le thermomètre approche le point de congélation. 

On repart sur une route sèche le lendemain matin, mais la neige se met vite de la partie. On roule pendant 1h30 avec la neige, qui par endroit, s'accumule sur la chaussée. On se retrouve rapidement en haut du point de congélation plus on s'approche de Thunderbay. On dormira ensuite à North Bay, dans un hôtel. C'est notre dernier arrêt avant le retour à la maison.

C'est donc plus de 14 000 km de parcourus, 22 jours de voyage complètement magique. J'espère qu'à travers mes photographies j'ai réussi à vous donner le goût à vous aussi de partir explorer le monde.




vendredi 25 novembre 2016

Rétrospective : Printemps 2016

Le printemps 2016 a plutôt été chargé en événement et un peu moins en photographie de nature. Voici un petit résumé en quelques images de cette saison 2016.

















mardi 22 novembre 2016

Sortie avec les canards branchus

L'automne est toujours un excellent moment pour photographier les magnifiques canards branchus. Voici quelques images réalisé en octobre dernier.






dimanche 20 novembre 2016

Voyage dans l'ouest canadien - Partie 6 - L'île de Vancouver

On quitte Vancouver à 7h30. Le traversier est énorme. On y loge quelques centaines de passagers, c'est assez impressionnant. Le paysage est beau. Le ciel est complètement dégagé, aucun nuage en vue. On profite de l'occasion pour utiliser le wifi, qui finalement ne servira pas à grand chose puis qu'il est tellement lent qu'on peut difficilement ouvrir une page web. La traversée dure 1h30.





On arrive à Nanaimo. On se dirige vers Tofino pour y passer 2 nuits. On emprunte la route 4, qui traverse quelques parcs provinciaux, donc celui des chutes de la rivière Englishman. Le site est très facile d'accès, on voit que c'est plutôt destiné aux touristes. On n'en croise pas, étrangement. On fait le tour de l'endroit. Une chute tombe dans un étroit canyon. C'est plutôt beau. On en profite pour diner, et on reprend la route.



On croise ensuite le fameux Cathedrale Grove. L'endroit fourmille de touristes. On arrête pour voir si c'est si beau. Ne pas avoir visiter les cèdres géants précédemment, j'aurais aimé arrêter ici. Par contre, la très grande concentration au pied carré de touriste nous fait vite quitter l'endroit. On conduit donc jusqu'au Parc national Pacific Rim, situé entre Ucluelet et Tofino. C'est ici qu'on restera durant 2 nuits. On prend enfin une douche, lave notre vaisselle, on se refait une beauté. On passe une partie de la soirée sur la place pour profiter un peu de l'océan pacifique qui s'offre à nous. La taille des limaces est assez impressionnante. Certaines font le même diamètre qu'une pièce de un dollars!!

Photo Iphone

Photo Iphone

Photo Iphone



Le coucher de soleil est magnifique. L'humidité du sable produit une petite brume qui donne une très belle ambiance. Les vagues qui s'étalent sur la longue place crée de magnifiques réflexions. Gare aux pieds, car étant donné le très faible dénivelé, l'eau avance vite, très vite.






On retourne ensuite à la voiture. Un bon petit souper, et hop pour une bonne nuit de sommeil.



Le lendemain, on visite la côte. On a quelques spots ou on pense voir des ours noirs, mais malheureusement, ce ne sera que sur la route, pendant une fraction de seconde, qu'on en verra un. La pluie se met de la partie. Une intense pluie, une pluie à laquelle on s'attendrait de l'Île de Vancouver. On visite quelques endroits plus ou moins intéressant. On rencontre un jeune cerf de l'année qui court après un corbeau. On se dirige ensuite vers Tofino ou on déguste un succulent repas (un bon fish n chips dans mon cas).

Photo Iphone

On visite ensuite une pisciculture ou plusieurs saumons visitent l'endroit. Leur nombre est impressionnant, quelques centaines au moins. C'est impressionnant de voir le tout bouger dans l'eau. On va se promener sur la plage de Cumber, ou je fais quelques images de "grossesse". C'est étrange de se retrouver de l'autre côté de la caméra. Je ne sais pas trop quoi faire, alors je fais comme à l'habitude, c'est à dire des âneries!



Le lendemain, on reprend la route pour Victoria, la seule vraie ville que l'on visitera de notre voyage. On se rend jusqu'à Longford, ou on dormira dans leur magnifique Walmart. 



On prend un petit souper en bord de mer, et on fait une petite balade sur la côte. Fait cocasse, en apercevant un beau grand héro sur le bord de l'eau, je décide de sortir mon appareil pour prendre quelques images. J'ouvre la portière, et quelle surprise! C'est la mauvaise voiture! Les gens ne sont pas trop stressés de laisser leurs véhicules débarrés comme ça!



On se dirige donc vers Victoria. Ça fait drôle de se retrouver dans le trafic dans une ville. On se stationne en ville et on sait plus ou moins ce qu'on désire faire. La fatigue du voyage commence à se faire sentir et la motivation est de moins en moins là. On visite les principaux attraits et surtout, LE CHOCOLATS FAVORIS. Quel bonheur de retrouver un peu de Québec dans notre voyage. La dame qui nous sert est également québécoise. Le sentiment est étrange de s'adresser à quelqu'un dans un commerce dans notre langue.



On quitte ensuite pour reprendre le chemin du retour, en repassant par Banff et le parc national de Yoho. On reprend donc le traversier. Fait cocasse ; en arrêtant la voiture, je prend la peine de mettre la glacière électrique à off pour être sur qu'elle ne vide pas la batterie pendant qu'on est sur le bateau. Au moment de partir la voiture, plus de batterie. Le hic, c'est qu'on est la première voiture en avant!! Les employés semblent avoir le tour, puisqu'en dedans de 30 secondes, je suis reparti. Ouff, la honte! Un peu plus loin, Pris sort de la viande de la glacière. La glacière est brulante. En la mettant à OFF, c'est plutôt à réchaud que je l'ai mis. Une belle épicerie aux poubelles :( !! Après être allé à l'épicerie, on se rend jusqu'à Hope ou on passera la nuit.

La suite dans le prochain billet!